Cuisinier, Chef privé

Margaux DANESI

Passionnée de cuisine depuis presque toujours, c’est en 2012 que j’ai décidé de franchir le pas en m’orientant vers un Bac Professionnel option cuisine à l’Institut de Marseille Cadenelle. J’ai poursuivi mes études avec une MANAA, qui m’a permis d’intégrer un BTS Design Graphique. La cuisine et l’art étant pour moi intrinsèquement liés, il m’a semblé nécessaire d’appréhender les deux matières, avant d’intégrer une licence professionnelle en Design Culinaire. Pouvoir intégrer ces milieux, à la fois hautement créatifs et professionnalisants, et n’ont fait que me conforter dans l’idée que je souhaitais faire de la cuisine mon métier, en me permettant d’en apprendre plus sur moi même, et de m’épanouir en pratiquant ma passion.

La cuisine est un livre ouvert sur moi-même, projetant ma personnalité dans mes créations, mes expériences et mes expérimentations. Chaque recette réalisée est avant tout la représentation d’un état d’esprit, se trouvant ainsi empreinte de mélancolie, de joie ou d’appréhension. Si, pour George Bernard Shaw «il n’y a pas d’amour plus sincère que la cuisine», car la nourriture parle à la partie la plus immergée de notre esprit, se battant continuellement entre la nostalgie de l’enfance, et la volonté parfois aventureuse et curieuse de l’esprit adulte.

Etant cambodgienne d’origine, il serait difficile de ne pas faire transparaitre cette culture, ma culture, dans ma cuisine. Ainsi, les saveurs asiatiques, avec toutes ses subtilités et ses surprises, sont des sources d’inspiration et de créativité. Celles-ci, couplées à la cuisine française, elle-même empreinte de la marque d’autres cultures, font de ma cuisine une richesse, où les civilisations se touchent, se lient dans la plus grande harmonie. Mais je vous ai parlé d’art toute à l’heure, et si l’art gustatif est la pierre angulaire d’une cuisine réussie, il serait pour moi pêcher de ne pas évoquer l’art visuel : on voit un plat avant de le déguster. Et c’est souvent l’image, la représentation, qui influera grandement sur l’expérience culinaire. Ainsi, pour reprendre les mots d’Auguste Escoffier, dont l’inspiration pour sa personne ne saurait connaître de limite, «La simplicité n’exclut pas la beauté», mais la beauté peut transcender la simplicité, rappeler que de cette dernière peuvent naître les plus belles choses.

Cuisinier, Chef privé
Seuls les recruteurs abonnés à Madame est servie peuvent consulter le détail de ce profil.
Recevez nos dernières offres d'emploi :

En poursuivant votre navigation sur notre site (espace public, employeur et candidat), vous acceptez les cookies utilisés pour vous identifier lors de la connexion à votre compte personnel ou à des fins statistiques. Paramétrez vos cookies ou consultez notre politique de cookies.

Oui, j'accepte

Paramétrage de vos cookies